Chers,

Le souvenir, c’est la persistance, et à vous souvenir vous persistez aussi. Vous avez partagé, c’est . J’invite les lecteurs à suivre le lien, et même à démêler la pelote en suivant les liens au bout de ce lien-là ; vous y trouverez :

  • Colette Renard coquine, chantant foutrement bien,
  • une la recette définitive de la littérature.

« Nous sommes tous contents que tu renoues avec la belle écriture » me dit l’une d’entre-vous. J’avais donc pris des distances ? Je ne suis pour rien dans ce renouveau, ni dans cet éloignement. C’est la littérature qui fait comme elle veut.

Par courrier, vous m’avez indiqué le territoire des arthropodes éoliens, vous m’avez envoyé cinquante objets, vous avez vu un docu-menteur, vous vous êtes interrogés sur le linctus, le lingus et les sucettes à l’ani-, vous m’avez fait des baisers déneigés, vous avez couru dans les bois. Oui, au bois d’mon cœur, et dans le petit bois de Saint-Amand.

Que partager avec vous cette semaine ?

Un reste de fromage
me rappelle
les nourritures de Zénon

La semaine prochaine, je mentirai à mes enfants.



On me dit que certaines adresses ont disparu de la liste courriante des destinataires de çmr. La faute, sans doute, à quelque défaillance lors de la synchronisation entre mes contacts Thunderbird, Google et iPhone qui peinent parfois à s’aligner les uns avec les autres.

Aussi, si l’un des lecteurs constate qu’il ne reçoit pas ce courrier, qu’il n’hésite pas à m’en faire part.