Chers,

Le 133 n’a pas suscité — pas même un complément d’objet direct. Rien ou, tout au plus, une muette réprobation. Avec une si maigre moisson, que faire ? Pas de grain, pas de pain.

Heureusement, l’histoire du chien [1] a en revanché. On m’invite notamment à changer le vide, on m’accorde Saki, on me délivre des épithètes — un par courrier, vous faites dans le concis élogieux. Il y a même un corbeau qui dénonce le Omar.

Cette semaine,

Les mots qui ne vont pas
me rappellent
les mots qu’il faut

Et la prochaine, nous nous demanderons comment les œuvres de l’esprit peuvent traverser le temps alors qu’elles sont ancrées dans leur époque. Au passage, nous remercierons Bernard.

Notes

[1] Publiée hors blogue, me contacter si vous êtes curieux. Un formulaire de contact est présenté dans le bandeau, à gauche de la page.