Chers,

Chers diserts, riche semaine, retrouvailles et remembrances, lisez l’écho des odeurs :

  • Ici, je vous ai rendu des fragrances.
  • , vous m’apportez le bouquet des hommes (dans la foulée, poursuivez la sente).
  • Ailleurs, vous dites que votre chat avait la couleur d’une souris. Sans doute un camouflage.
  • Enfin, chatbus.jpg

Des retours sur le dernier çmr. L’un pour me signaler (pour regretter peut-être) que je prends un flacon rose pour un autre. Un autre qui me révèle que ce que j’écris n’est pas toujours ce que je veux dire. Je l’ai légèrement modifié pour y remédier, les éventuels collectionneurs pourront se mettre à jour.

Un me dit qu’il a trouvé, une me dit que dans quinze ans, un me demande si je connais, une se rappelle qu’elle sentait l’absence… Deux veulent recevoir les invisibles photos de Manu Causse. Tiens ! Manu… Il publie chez lui les remembrances que lui inspire la fin de mes flacons. Allez-y donc tous.

Cette semaine :

Les mains sur la table
me rappellent
les petits tonneaux

La semaine prochaine, nous compterons les dents, nous diviserons par trente-deux, et nous saurons combien de femmes, de gosses et de potes sont passés par ici.