Ça me rappelle...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - sexualité

Fil des billets

dimanche 27 février 2011

149 - Le rouge sur ses joues

me rappelle des pronostics, du brouillard et du rouge sur la table

Où le plaisir vient non de l’inventivité et de l’originalité du film mais, au contraire, de la banalité et de la répétition.

Lire la suite...

dimanche 12 décembre 2010

138 - La cellulose

me rappelle un rayon de soleil

Où l’auteur tombe amoureux d’une femme qui lui parle de crotte.

Lire la suite...

dimanche 3 octobre 2010

128 - La main qu’elle pose sur moi

me rappelle que les garçons savaient changer de sexe

Où l’on démontre que le texte placé en exergue peut être sans rapport aucun avec le propos qu’il accompagne.

Lire la suite...

dimanche 9 mai 2010

107 - Un pli

me rappelle Serge Reggiani

Où l’on devient ventripotemps.

Lire la suite...

dimanche 1 novembre 2009

80 - Une femme indifférente

me rappelle une femme différente

Où les corps ne se parlent plus que par sexes interposés.

Lire la suite...

dimanche 4 octobre 2009

76 - La messe sur France Culture

me rappelle que dans « confesse », il y a…, il y a …

Où les voies pénétrables s’avèrent mener au Seigneur.

Lire la suite...

dimanche 20 septembre 2009

74 - Jacques Higelin

me rappelle comment je suis devenu vieux

Où l’on s’interrogera sur cet instant flou, franchi quoique jamais vécu, où nous sommes passés d’une génération à l’autre.

Lire la suite...

dimanche 23 août 2009

70 - Une voisine du dessus qui passe à la fenêtre

me rappelle que j’ai voulu rendre heureuse une voisine du dessous

Où l’on verra que certaines histoires commencent par la chute.

Lire la suite...

dimanche 2 août 2009

67 - Une petite souris

me rappelle que l’amour ne dure pas et que les femmes ne sont pas programmables

Où l’on démontrera qu’il existe un chemin qui va du calcul à l’amour, mais de façon peu probante.

Lire la suite...

dimanche 21 juin 2009

61 - Les réseaux sociaux

me rappellent que le bonheur peut venir de partout

Où la chair s’avère moins triste, heureusement, et où l’on apprend qu’on n’apprend pas tout dans les livres.

Lire la suite...

dimanche 14 juin 2009

60 - Le catalogue de La Redoute

me rappelle que Gotlib et Alexis ne sont pas dans la Pléiade

Où l’on verra qu’autrefois, le cou s’enracinait bien plus bas.

Lire la suite...

dimanche 29 mars 2009

49 - Les restes

me rappellent des mots secrets et un nombre énigmatique

Où l’on verra que j’ai appris à la boucherie ce que l’école n’enseigne pas.

Lire la suite...

dimanche 1 mars 2009

45 - Gaston Lagaffe

me rappelle que donner, c’est recevoir

Où l’on démontre que donner, c’est recevoir, mais c’est déjà dans le titre.

Lire la suite...

dimanche 8 février 2009

42 - Un haltérophile

me rappelle une marquise

Où l’on démontre qu’il est possible de se rappeler ce qu’on n’a pourtant jamais vu.

Lire la suite...

dimanche 21 décembre 2008

35 - Un film eXplicite

me rappelle que les films X faisaient « khhhhh… » et « tsk-tsss »

Où l’on souligne les mérites de l’imprécis.

Lire la suite...

dimanche 9 novembre 2008

29 - Un cheval

me rappelle qu’il n’y a que l’amour qui m’intéresse, mais qu’on s’y emmerde aussi à la longue et qu’il faut que j’y aille

Où l’on verra que les lunettes servent autant à être vu(e) qu’à voir.

Lire la suite...

dimanche 19 octobre 2008

26 - Cheminer sans parapluie quand il pleut fort sur la grand-route

me rappelle les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics en s’fichant pas mal du r’gard oblique des agents honnêtes, mais que la bandaison papa, ça n’se commande pas

Où l’on apprend à interpréter le silence. Succinctement, tout de même.

Lire la suite...

dimanche 15 juin 2008

8 - Un fauteuil dans un hôtel

me rappelle une semaine à Londres et un Hollandais

Où l’on verra qu’en Angleterre, l’Anglais n’est pas le seul danger.

Lire la suite...

dimanche 27 avril 2008

1 - « La casquette du Père Bugeaud »

me rappelle des seins presque nus

Où l’on verra que l’auteur explique pourquoi jamais ces textes ne figurerons sur un blog, que les çmr auraient pu être un projet ambitieux, et qu’il ne faut pas nécessairement conclure au pire.

Lire la suite...